Mes courges japonaises

Les potimarrons sont devenus classiques, pourtant ils ont bien une origine japonaise. Mais il n’y a pas qu’eux dans les cucurbitacés. Voici une petite présentation de ceux que j’ai choisi de faire pousser pour l’instant. 

Courges japonaises

Quelques généralités

D’une façon générale les potirons/potimarrons sont riches en vitamines et en oligo-éléments en plus d’être pauvres en calories, riche en potassium et d’avoir des propriétés anti-oxydantes.

Personnellement je les ai vraiment découverts au Japon dans les tempura, et ça reste ma recette favorite pour eux.

• A la différence des citrouilles, buternut &Co, le potimarron se consomme intégralement, peau comprise donc ! Lors de la cuisson, la peau du potimarron s’attendrit.

• Vous pouvez aussi cuisiner  les graines. Une fois lavées et séchées, faites les griller à la poêle ou au four avec du sel et des épices. Elles deviennent croustillantes et délicieuses à l’apéritif ou sur une salade.

P.S. petit rappel : potiron ou potimarron ?

Le potimarron Uchiki Kuri

Potimarron uchiki kuri

Ce potimarron donne des fruits en forme de poire d’une couleur intense orange à rouge.

Sa peau est fine et sa chair orange. Sucrée, elle est caractérisée par un savoureux goût de châtaigne.

On consomme le potiron potimarron Uchiki Kuri cru ou cuit à l´étuvée, rôti, dans des salades, des gâteaux, des pains, etc.

Il se conserve très bien au frais (pas froid) et au sec.

Croissance du potimarron
Croissance du potimarron uchiki kuri

Le potimarron Green Hokkaido

Potimarron green Hokkaido

Aussi appelé potiron doux d’Hokkaido, ce potimarron donne des petits fruits aplatis vert et gris.

Sa peau est fine et sa chair orange. Elle est douce, sucrée et épaisse.

Ce potimarron se cuisine en potage, purée, gratin, rôti, en tarte, flan et confiture.

Il se conserve bien au sec.

Potimarron green Hokkaido roti
Potimarron green hokkaido roti

Le potiron Kabocha

Potiron kabocha

Variété ancienne donnant des fruits ronds vert sombre à chair orange.

La chair est épaisse et très réputée du fait de son goût marqué de châtaigne. 

Bien qu’elle soit plus dure que celle des potimarrons, on peut cuisiner ce potiron avec la peau, en soupe, purée, gratin.

Très bonne conservation.

Jeunes kabocha
Jeunes kabocha

Idées recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *