Miscanthus

Miscanthus en fleur
Miscanthus en fleur

Le Miscanthus est une graminée rhizomateuse (herbe à rhizomes comme les bambous mais non traçant) pérenne originaire d’Asie. Il existe de nombreuses espèces de Miscanthus, utilisées principalement comme plante ornementale. L’espèce que je cultive est le Miscanthus x giganteus, hybride stérile et non invasif. Cette plante est parfois appelée à tort « roseau de Chine » ou encore « herbe à éléphant ».

Rhizome de miscanthus
Rhizome de miscanthus

Le miscanthus a de nombreux intérêts que ce soit par sa culture ou pour son utilisation.

Sa culture sert de haie, de couloir faunistique, lutte contre l’érosion et est possible, comme dans mon cas sans aucun intrant (engrais, traitements phytosanitaires). Après 3 ans il se récolte avec une ensileuse comme le maïs au printemps lorsqu’il est bien sec. Il repoussera ensuite tous les ans pendant une vingtaine d’année.

Miscanthus sec avant récolte
Miscanthus sec avant récolte
Récolte du miscanthus
Récolte du miscanthus

Contrairement aux exploitants classiques j’ai une petite surface qui a été plantée à la main et les miscanthus se sont implantés, et sont cultivés, sans aucun intrant ou irrigation. Le miscanthus a été mis sur une parcelle épuisée par des années de maïs et souvent trop humide l’hiver, trop sèche l’été. Avec ce miscanthus vous soutenez un petit producteur local, la biodiversité et la régénération de nos sols.

Il existe de nombreuses utilisations du miscanthus (chauffage, carburant, bâtiment voire synthèse de polymères) mais je n’évoquerai ici que l’utilisation des copeaux en paillage ou en litière animale.

Paillage de miscanthus
Paillage de miscanthus

Un paillage écologique

  • 100% végétal et naturel, mon miscanthus est local et cultivé sans engrais ni pesticide. Le paillage de miscanthus est utilisable en culture et élevage bio.
  • Le paillage de miscanthus limite le développement des mauvaises herbes et la battance en cas de forte pluie (formation d’une croute sur le sol). En réduisant les éclaboussures, il réduit le risque de maladie.
  • Avec un ph neutre, il n’acidifie pas le terrain et est biodégradable.
  • Il protège vos végétaux du froid l’hiver et de la chaleur l’été en préservant l’humidité au sol grâce à son fort pouvoir absorbant, ce qui limite l’arrosage.
  • Il protège vos plantes du stress : le silicium contenu dans le miscanthus est un anti-stressant.
  • Il est un répulsif naturel contre les limaces et escargots.
  • Après dégradation, les copeaux contribuent également à la formation d’humus (matière organique) aidant à la fertilité du sol et à la vitalité des plantes.
  • Il favorise le développement de la biodiversité, de la microfaune du sol et améliore la structure du sol (en maintenant l’aération et la souplesse.)

Conseils d’applications

Commencez par enlever, de façon méticuleuse, l’ensemble des mauvaises herbes sur la zone à couvrir.

La mise en place du paillage se fait sur terre humide, sur une épaisseur de 5 à 10 cm.

Les copeaux s’étalent facilement à la main ou à l’aide d’un râteau.

Arroser soigneusement après application pour permettre de stabiliser le paillage (meilleure résistance au vent). Les copeaux de miscanthus se fixeront au sol et apporteront une couverture efficace par une très bonne stabilité même en pente douce.

Les copeaux de miscanthus peuvent être utilisés autour des arbres, des haies, des massifs, en pied de talus, dans les jardinières, aux pieds des panneaux de signalisation, etc…

Prévoir un renouvellement tous les 2 à 3 ans.

50L vous permettront de couvrir environ 1m² avec 5cm d’épaisseur. 1m3 pèse environ 120kg.

Une litière d’exception

Le miscanthus constitue une litière idéale pour vos poules, chevaux, bovins etc…

Très maniable, une litière de miscanthus absorbe 3 fois plus que la paille, se dégrade moins vite et résiste mieux à l’écrasement. Sa richesse en lignine limite le développement des moisissures.

Le paillage de miscanthus limite considérablement les odeurs d’ammoniaque des litières. Parfait pour les chevaux sensibles à l’emphysème ou divers problèmes respiratoires. Il est non appétant donc diminution des risques de colique.

A noter qu’on peut en faire de la litière pour chat, mais généralement cela implique, comme pour le chauffage, la transformation en granulés.

Tarifs en vrac à emporter

70 L9 €
150 L15 €
1 m365 €

Autre me consulter